• Carole L'Archer
  • Artiste-peintre
  • Blogueuse
photo de Carole

Musée de l’imprimerie du Québec

À propos du Musée

Découvrez les secrets de la plus importante invention humaine dans le plus vivant des musées de l’imprimerie.

Profitez de visites libres ou guidées du musée et de démonstration de divers processus d’imprimerie…

Pour la valorisation du patrimoine québécois

L’influence de l’imprimerie sur l’évolution du Québec,
à partir de 1764 jusqu’à nos jours.

Le Musée de l’imprimerie du Québec est un lieu de diffusion culturelle axé sur les métiers de l’imprimerie et de la communication. Il vise à faire connaître au grand public l’histoire de l’imprimerie au Québec par la création d’un musée « vivant » de l’imprimerie et des imprimés, regroupant littérature et presse écrite dans la conquête de la liberté d’expression.

Vision

Dans l’esprit des fondateurs du Musée de l’imprimerie du Québec, la sauvegarde du patrimoine de l’imprimerie du Québec doit se faire en mettant en valeur les œuvres des imprimeurs d’ici depuis l’introduction, en 1764, de la première presse à imprimer dans la Province de Québec, sans oublier les fondateurs de journaux ou d’écoles d’imprimerie, les relieurs et tous les artisans du vaste domaine des arts graphiques. La mission du Musée de l’imprimerie du Québec consiste à mettre en valeur les exploits de ces hommes et de ces femmes, tout en rendant compte de l’état actuel de ce secteur de l’activité humaine à l’ère de l’impression numérique, en acquérant, préservant et transmettant une connaissance et un aperçu de tous les artefacts appartenant au patrimoine de l’imprimerie du Québec. Il s’agit de documenter la façon dont l’imprimeur opérait dans le passé pour que ceux qui suivront soient en mesure d’ouvrir une fenêtre sur l’histoire, de contempler la vie et la culture de ceux qui les ont précédés et d’en recevoir les enseignements.

Volet pédagogique

Ce musée a aussi un caractère pédagogique; il vise non seulement à sauvegarder les artefacts produits par les artisans des arts graphiques et les outils ayant permis de les produire, mais il doit aussi permettre aux étudiants en arts graphiques d’aujourd’hui de connaître l’histoire de la technique qu’ils étudient. Le musée doit leur donner l’occasion de travailler sur de « vieilles » presses, de les restaurer, d’entretenir certaines d’entre elles en état de fonctionnement et même de les utiliser, de prendre conscience de l’évolution des techniques graphiques, d’apprécier l’ingéniosité de leurs prédécesseurs et de respecter ce qui fait la fierté d’une nation.

Dimension sociale

Le Musée de l’imprimerie du Québec fait également partie d’un projet à caractère social plus grand, qui l’englobe. Ce projet vise à aider celles et ceux qui vivent en marge de la société, en les éduquant, en favorisant l’éclosion de leur personnalité et l’estime de soi qui en résulte par les activités artistiques (théâtre et poésie, notamment) et en leur apprenant le métier d’imprimeur et son évolution. Le Musée de l’imprimerie du Québec est non seulement un musée, mais aussi une école – une école d’imprimerie et une école de la vie.

Toute l’information nécessaire pour trouver aisément le Musée de l’imprimerie du Québec à Montréal.

http://www.museeimpression.org/a-propos-du-musee/

www.bloguart.com

Auteur: Carole L'Archer

468 ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *